Lecture des étiquettes

Quelque soit son conditionnement, le produit alimentaire doit être étiqueté. Le déchiffrage de l’étiquette n’est pas toujours une chose facile. L’étiquette fournit les éléments de comparaison nécessaires pour faire des choix à la fois nutritionnels et économiques.

Les ingrédients sont toujours indiqués dans l’ordre décroissant de la quantité présente dans les aliments.

lecture des étiquettes

Mentions les plus utilisées sur les étiquettes de tous les aliments préemballés :

  • La dénomination de vente du produit
  • La quantité nette : c’est la part réellement consommable du produit. Exemple : le poids net égoutté pour les conserves de légumes.
  • La date de consommation : Il existe différents types de dates selon la nature du produit :
    • La date limite de consommation (DLC) : souvent indiquée par « à consommer avant le … » ou « à consommer jusqu’au … ». Elle est indiquée sur les produits périssables dont la consommation au-delà de cette date présente un danger immédiat pour la santé : tous les produits vendus dans les rayons réfrigérés (viandes, viande hachée, certaines charcuteries, tous les plats préparés frais, laitages, etc.). Elle doit être accompagnée par les conditions de conservations comme « à conserver au réfrigérateur », « à conserver à…°C ». Un produit alimentaire peut sans problème être consommé jusqu’au dernier jour de sa DLC. Par contre, quand cette date est dépassée, le produit ne doit plus être consommé.
    • La date limite d’utilisation optimale (DLUO) : souvent indiquée par « à consommer de préférence avant le… ». Elle correspond à la date à laquelle le produit conserve toutes ses propriétés (saveur, apparence, texture, odeur…). En général cette date figure sur les produits surgelés, les boissons et les produits d’épicerie tels que les conserves, jus de fruits et autres produits stérilisés, produits secs (biscuits, pâtes, légumes secs, aliments déshydratés, etc.). Après cette date le produit reste consommable à condition de vérifier la bonne tenue de l’emballage (boite de conserve non cabossée et non bombée, par exemple). Toutefois, le goût ou la texture du produit peuvent s’en trouver légèrement altérés.
Ce contenu a été publié dans Acheter les produits. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.