Ranger les produits

Ranger les produits

Retour

Réfrigérateur

frigo

Attention : ne confondons pas le réfrigérateur avec un placard dans lequel nous pourrions entasser indéfiniment toutes sortes de provisions.
Bien utiliser son réfrigérateur est tout bénéfice pour la santé, mais aussi l’environnement.

 

 

Ce qui se range au frais :

  • beurre,
  • crème,
  • fromage,
  • jambon,
  • légumes,
  • oeufs,
  • poisson,
  • restes des plats cuisinés,
  • viande,
  • yaourts,
  • boissons : le lait, les jus de fruits entamés, la limonade ouverte… se conservent au frais dans la porte du réfrigérateur.

 

le refrigérateur

Les incontournables du frigo : beurre, lait, voire crème

L’air doit circuler entre les différents aliments il faut donc éviter de les entasser
Dans le réfrigérateur, les produits se rangent différemment en fonction de leur nature.
Dans l’enceinte du réfrigérateur, un bon réflexe est de vérifier à l’aide d’un « vrai » thermomètre quelle est la température intérieure, qui pourra varier d’ailleurs selon les saisons chaudes et froides.
A l’intérieur de l’enceinte, pour la plupart des modèles (sauf les modèles à froid ventilé), il existe des températures différentes selon les compartiments, pouvant se résumer à 3 zones de températures différentes :

  • La zone la plus froide (inférieure à 4 °C) accueille les produits les plus sensibles : viandes et poissons crus, plats préparés, produits frais entamés ou en décongélation.
  • La zone supérieure à 4°C accueille les viandes et poissons cuits, préparations lactées, fruits et légumes cuits. Au dessus de 6 °C ce sont les fruits et légumes frais, fromages en cours d’affinage et à pâte cuites. Dans les portes et zones à 8 °C maxi peuvent se trouver les boissons, œufs, beurres, confitures entamées, condiments, tubes et bocaux.

Au bas, les tiroirs sont réservés pour les fruits et légumes afin de conserver dans une enceinte qui limite l’évaporation et donc la sécheresse de ces produits.
Il faut donc être vigilant à une accumulation d’eau stagnante possible au fond de ces bacs, ainsi qu’à toujours ouvrir les sachets contenant les légumes au risque de les retrouver flétris plus rapidement.
Il est bon de prévoir de nettoyer plus régulièrement cette zone que le reste de l’enceinte réfrigérée.
Il convient aussi de rappeler l’utilité de couvrir les plats préparés ou en cours de préparation, à l’aide de cellophane pour bien isoler les aliments les uns des autres et éviter qu’ils ne se dessèchent.

 

 

Attention : Ne rangez les denrées dans votre frigo qu’après avoir enlevé les emballages. Par exemple : Retirer le carton d’emballage des yaourts avant de les ranger au réfrigérateur.

 

 

La conservation des produits frais

Denrées entamées et/ou refroidies : 2 j maximum au réfrigérateur, emballées et couvertes. Certains éléments ne peuvent être conservés plus de 24h : comme les produits hachés (steak haché, farce etc…)

Attention : Un conservateur (compartiment freezer) n’est pas un congélateur. Si le réfrigérateur est juste équipé d’une partie supérieure attenante à l’enceinte de froid positif, servant aux bacs à glaçons, cette zone ne peut conserver des aliments surgelés qu’une seule journée. La température n’y est pas de -18 °C, température conforme pour accueillir des denrées surgelées pendant plusieurs mois.

  • Pour les modèles classiques, un dégivrage accompagné d’une désinfection s’impose tous les mois ou 2 mois environ
  • Pour les modèles à froid ventilé, la ventilation froide est propulsée uniformément dans tous les compartiments et empêche la formation de givre
  • Ne pas oublier l’entretien

 



Retour

Congélateur

le congélateur

Au congélateur on met tous les produits surgelés, ou congelés soi-même et les crèmes glacées .

Les incontournables du congélateur :

Des herbes lyophilisées ail, oignon, basilic, un paquet de légumes surgelés, un paquet de filets de poisson et un bac de crème glacée au choix… par exemple… Ce qui évite d’avoir à stocker ces ingrédients frais qui risquent d’être abimés avant l’utilisation. Ceci permet également d’avoir des produits de base qui peuvent dépanner !

Le respect de la chaîne du froid

Afin de respecter la chaîne du froid, les produits achetés doivent être transportés rapidement (dans la demi-heure ou l’heure maximum) ou maintenus dans une enceinte réfrigérée (sac isotherme et/ou dans une glacière souple).

Attention : un aliment décongelé ne doit jamais être recongelé !

 

 

 

Les produits surgelés sont utiles dans la gestion des repas chez les séniors : lorsqu’ils sont bruts (filets de poissons, légumes natures émincés), ils permettent un gain de temps et d’énergie dans la préparation.

Lorsqu’ils sont préparés (lecture des étiquettes à initier pour le choix), ils permettent de faire face aux invitations à l’improviste (amis, voisins, famille). Ils ont donc leur place pour rester dans la convivialité.

Attention : Il est important de noter le nom de l’aliment congelé et les dates des portions congelées « maison ». Un plat préparé ne se garde pas au congélateur au-delà de trois mois.

 

 

La congélation est un procédé permettant de refroidir plus ou moins lentement un aliment à – 18°. L’idéal étant une congélation rapide à cœur de l’aliment afin de préserver toutes ses qualités. Ainsi, l’aspect, la texture et la teneur en minéraux et vitamines demeurent sensiblement les mêmes après la décongélation.

Règles générales de congélation :

  • Congeler de petites quantités.
  • Dégraisser le plus possible les viandes et bouillons.
  • Bien emballer les aliments : l’emballage peut être rigide (pour les aliments liquides semi liquides) ou souple (pour les fruits, légumes, viandes, produits de boulangerie…). L’emballage doit être étanche, durable, résistant aux températures élevées et facile à ouvrir.
  • Les légumes et fruits gardent mieux leur texture et leur saveur s’ils sont mis en cuisson directement sans décongélation au préalable.

A noter :

  • Certains réfrigérateurs sont équipés d’un compartiment marqué 4****qui permet de conserver les produits surgelés 3 jours au maximum. Mais en aucun cas ne permet la congélation d’un produit.
  • Les compartiments marqués 3*** peuvent conserver des semi-conserves pendant 2 à 3 jours
  • Ceux marqués 2** peuvent conserver des glaçons et seulement 24h un produit surgelé.
Retour

Placard

le placard

Il est nécessaire de garder dans un placard des produits faciles à conserver et qu’il faut toujours avoir « sous la main ».

Les incontournables du placard :

On garde en permanence:

  • 2 bouteilles d’huile (une pour cuire les aliments et une pour l’assaisonnement des salades), ou une seule bouteille s’il s’agit des nouvelles huiles composées, voire d’huile d’olive pour certains puisqu’elle est utilisable pour les salades et pour la cuisson
  • 1 bouteille de vinaigre
  • Le sel, le poivre, les épices, la moutarde, le lait non entamé ou la boite (ou le tube) de lait concentré

La farine, le sucre en morceaux et en poudre, la levure,

On met aussi dans un placard, des provisions qui se conservent facilement : le riz, les pâtes, la semoule, le lait non entamé, les conserves de légumes, les boîtes de conserve de poisson de type sardines, maquereaux, thon…et les bocaux non entamés, s’ils ne sont pas à la cave.

ranger le placard

Astuce

Les conserves sont aussi une bonne solution en terme de « gain » de main d’œuvre et d’énergie en cuisine. Les haricots verts en conserve sont par exemple de bons substituts aux produits frais parfois trop coûteux. La récolte de ces produits est faite sur place, les vitamines sont mieux préservées que dans un produit frais resté une semaine dans le bac du réfrigérateur.

Ce sont toutes des denrées de base et de dépannage qui permettent d’envisager une multitude d’idées simples, en particulier toutes les pâtes (à pain, brisées, à crêpes, à choux, à gâteau, flan, soufflés, béchamel) qu’il est possible d’exploiter en version sucrée ou salée.

On y range également toutes les gammes d’épices qui vont permettre de donner de la saveur aux plats, à n’importe quel moment et pour un repas prévu ou non !!!.

Retour

Cave

la cave

Dans le cellier, au frais, ou à la cave : les fruits (sinon, au frigo sauf les bananes, avocats, ananas, mangue), les oignons, les pommes de terre, les échalotes et l’ail qui se conservent mieux à l’abri de la lumière. D’où l’intérêt de les conserver à la cave ou à défaut dans un placard.

Dans une bonne cave on peut conserver quelques bouteilles de vin, qui, s’il n’est pas bu en tant que tel est toujours utile pour préparer certaines recettes intéressantes pour tout le monde, de transmission de recettes du terroir.

 

Attention : En effet, l’alcool s’évapore lors de la cuisson et ne laisse que le bon goût du vin ou de l’alcool utilisé.

la cave, le cellier